Le milliardaire Sud-africain Patrice Motsepe élu président de la CAF

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le milliardaire Sud-africain, Patrice Motsepe a été élu par acclamation ce vendredi 12 mars 2021 à Rabat (Maroc), pour un mandat de quatre ans à la tête de la Confédération africaine de football (CAF).

Cette élection n’était qu’une formalité après le retrait à la course à la présidence du Sénégalais Augustin Senghor, du Mauritanien Ahmed Yahya et de l’Ivoirien Jacques Anouma.

Patrice Motsepe, 59 ans succède ainsi au Malgache Ahmad Ahmad. Ce dernier ayant été suspendu 2 ans de toute activité liée au foot par la Fédération international de football association (FIFA).

Homme d’affaires, Motsepe est également le président de Mamelodi Sundowns FC depuis 2004. Ce club basé à Pretoria dans la capitale Sud-africaine a remporté la Ligue des champions de la CAF en 2016 et la Supercoupe d’Afrique en 2017.

Le nouveau patron de la CAF est l’une des plus grandes fortunes d’Afrique. Sa richesse est évaluée à 3 milliards de dollars selon Forbes. Cet ancien avocat s’est enrichi grâce à l’exploitation de mines. Il est le beau frère de l’actuel président de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa,

Cheik Koné

Patrick Achi nommé 1er ministre par intérim et Birahima Ouattara ministre de la défense

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le président de la République Alassane Ouattara a procédé lundi 8 mars 2021 à la signature de deux décrets portant intérim du premier ministre, chef du gouvernement, ministre de la défense, Hamed Bakayoko, absent pour des raisons médicales, annonce un communiqué de la présidence ivoirienne signé par son directeur de cabinet Fidèle Sarassoro.

Ainsi, Patrick Achi, ministre d’Etat, exerce, à titre intérimaire, les fonctions de premier ministre, chef du gouvernement, souligne le document de la présidence.

M. Téné Birahima Ouattara, ministre des affaires présidentielles, exerce, à titre intérimaire, les fonctions de ministre de la défense, Conclut le texte de la présidence ivoirienne.

Le premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko a été évacué en Europe depuis le 18 février dernier pour des raisons médicales.

Cheik Koné