Décès à Bouaké de l’artiste ivoirien SKelly (Proches)

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

L’artiste ivoirien Couper Décaler, Parfait Francis Taregue alias Skelly est décédé ce mercredi 25 aout 2021 à Bouaké, dans la deuxième ville ivoirienne des suites de maladie.

Selon des sources proches de sa famille, le chanteur de Couper Décaler s’est éteint dans une clinique de Bouaké, où les médecins avaient diagnostiqué quelques jours plus tôt qu’il souffrait d’un cancer du poumon.

Féru de buzz, le bouillant et imprévisible Skelly avait fini par gagner le cœur des internautes à la suite de sorties les plus fracassantes les unes que les autres sur les réseaux sociaux. L’oiseau rare comme il se faisait appeler n’hésitait pas à se mettre en scène dans des situations déconcertantes. On l’avait vu tourner un clip vidéo en plein cimetière avec sa danseuse ou en train de prendre un bain rituel en pleine rue tard la nuit.

Ces derniers temps, il s’était fait le chantre d’un retour aux valeurs ancestrales africaines, faisant la promotion des plantes médicinales ou de rites sacrificiels.

Dans un dernier post publié sur sa page officielle facebook, Skelly Taregue avait annoncé qu’il était malade, espérant mourir parce que « fatigué de la méchanceté de la terre ».

« Seigneur tue moi ne me laisse pas guérir je t’en prie que cette maladie m’emporte dans ma tombe », avait-il écrit.

Eliezer Rodemi et Cheik Koné

Alerte- Décès à Abidjan à l’âge de 77 ans du président du COSIM, El Hadj Mamadou Traoré

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques en Côte d’Ivoire (COSIM), El Hadj Mamadou Traoré est décédé le mardi 13 avril 2021 à Abidjan à l’âgé de 77 ans, a appris Bouake360 de sources concordantes.

Né en 1944, El Hadj Mamadou Traoré est Ivoirien, marié et père de cinq enfants. Il a succédé le 29 mai 2020 à Cheick Boikary Fofana à la tête du COSIM.

Côte d’Ivoire: Décès du député de Mankono Hassan Fofana

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Hassan Fofana le député fraichement élu de Mankono commune et sous-préfectures est décédé le vendredi 02 avril 2021 des suites d’une courte maladie, annoncent plusieurs sources concordantes.

Operateur économique, Hassan Fofana a été celui-là même qui a réussi a détrôné le ministre Moussa Dosso, candidat à sa propre succession au compte du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) dans la circonscription électorale de Mankono lors des législatives du 6 mars dernier.

Elu sous la bannière d’indépendant, Hassan Fofana avait aussitôt dédié sa victoire au RHDP, son parti d’origine.

Cheik Koné

Nécrologie : Décès du Dr Idrissa Diabaté, ancien député de Bouaké-Commune

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Docteur Idrissa Diabaté, médecin et ancien député (1996-1999) de Bouaké-Commune est décédé à l’âge de 79 ans mardi 23 mars 2021 des suites d’une longue maladie.

L’annonce a été faite par le maire de Bouaké Nicolas Youssouf Djibo dans un communiqué rendu public le même jour.

« Le Maire DJIBO Youssouf Nicolas a la profonde douleur de vous annoncer le décès survenu ce mardi 23 mars 2021, à Bouaké, de l’ancien Député, actuel Conseiller Municipal de Bouaké, Responsable de la Commission Santé, Hygiène Publique et Environnement du Conseil Municipal, Docteur DIABATÉ IDRISSA », indique l’annonce nécrologique signé par M. Djibo.

Selon le programme des obsèques dont Bouake360 a reçu copie, l’inhumation est prévue le vendredi 26 mars 2021 au cimetière municipal de Bouaké, après la prière mortuaire à la mosquée Konaté sise au quartier Djamourou, au nord de la ville.

Quant à la cérémonie de sacrifice du 7ème jour, elle se tiendra le dimanche 28 mars 2021, à la résidence du défunt, au quartier Kennedy, dans l’est de Bouaké.

Né le 28 avril 1942 à Kita, au Mali, Diabaté Idrissa, Docteur en médecine et ancien député du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de 1996 jusqu’au coup d’Etat du général Robert Guéï en 1999 était un homme politique ivoirien reconnu pour son éloquence.

Après des études de médecine à Philadelphie au Etats-Unis, en Algérie et au Sénégal, il exerce la médecine générale à Alépé et Agboville, dans le sud ivoirien. Il se spécialise quelques années plus tard en radiologie à Paris en France avant de revenir en Côte d’Ivoire où il est affecté à Bouaké en qualité de médecin-radiologue. Très vite, il opte pour le secteur privé en ouvrant la Polyclinique du centre.

Auteur de « Bouaké, de nombreux peuples une seule cité » un ouvrage retraçant l’histoire de la deuxième ville ivoirienne de 1858 à 1999, Dr Diabaté se dit être « un amoureux » de la ville de Bouaké où il vit depuis 1977. C’est donc tout naturellement qu’il consacre son premier ouvrage à l’histoire de cette ville, espérant ainsi dira-t-il, transmettre aux jeunes et aux moins jeunes, son amour de cette ville cosmopolite dont la devise est « De nombreux peuples, une seule cité ».

Cheik Koné

Les réseaux sociaux en pleurs pour HAMBAK, le Golden Boy

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Les réseaux sociaux restent inondés de cris de douleur, de pleurs, de sanglots, d’hommages et de témoignages poignants d’Hommes politiques, de hauts cadres de l’Etat, d’artistes, de sportifs, d’activistes, de jeunes, de vieux, de femmes, de citoyens lambda, d’africains à l’endroit du premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko « trop tôt disparu » en début de soirée mercredi 10 mars 2021.

Extraits choisis sur les réseaux sociaux

ALASSANE OUATTARA

« J’ai l’immense douleur de vous annoncer le décès, du Premier Ministre, Hamed Bakayoko, Chef du Gouvernement, Ministre de La Défense, ce mercredi 10 mars 2021, en Allemagne, des suites d’un cancer.

Je rends hommage au Premier Ministre, Hamed Bakayoko, mon fils et proche collaborateur, trop tôt arraché à notre affection.

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko a servi la Côte d’Ivoire avec dévouement et abnégation. C’était un grand homme d’Etat, un modèle pour notre jeunesse, une personnalité́ d’une grande générosité et d’une loyauté́ exemplaire.

Je voudrais, au nom du Gouvernement et en mon nom personnel, présenter mes condoléances les plus émues à son épouse, à ses enfants, à la grande famille Bakayoko, à toutes les familles alliées ainsi qu’à l’ensemble des Ivoiriens ».

AFFI N’GUESSAN

 « C’est avec une grande consternation qu’on apprend cette mauvaise nouvelle qui constitue pour le pays une très grande perte. Lorsqu’on sait la fonction qu’occupait l’illustre disparu dans l’appareil d’État, alors que nous venons de perdre un premier Premier ministre il n’y a pas longtemps, c’est comme si le sort s’acharnait sur le pays. Lorsqu’on sait aussi le réseau de relations d’Hamed Bakayoko, dans tous les milieux, tous les efforts qu’il fournit ces derniers mois pour le rapprochement, la décrispation de la vie politique nationale et la paix en Côte d’Ivoire ».

Le Président du Burkina Faso Roch M. C. KABORE

« Je salue la mémoire de cet Homme d’Etat qui a mis, sans relâche, son énergie et son talent au service des Ivoiriens et de la Côte d’Ivoire,

Avec sa disparition le Burkina perd un ami, un frère, attaché à la vitalité des relations historiques entre nos deux pays ».

GUILLAUME SORO

« En ces moments de chagrin, mes pensées émues vont à l’endroit de Yolande son épouse et de ses enfants dont je partage le chagrin et la souffrance. Je m’incline devant la douleur du Worodougou qui, avec cette disparition, perd l’un de ses cadres les plus éminents. Je partage le deuil sincère du peuple ivoirien qui garde de l’illustre disparu, qui fut longtemps mon proche collaborateur et conseiller spécial, l’image d’un homme généreux, ouvert et proche de ses concitoyens.

Les circonstances de la vie hélas nous ont conduit à emprunter des parcours politiques différents, opposés et quelquefois conflictuels mais nous avons su, par-dessus tout, garder et préserver notre fraternité et notre affection réciproques. Sa disparition constitue une perte pour notre pays ».

JPAD

La Jeunesse Panafricaine Démocrate (JPAD) pleure son Président d’Honneur.

Elle traduit à sa famille biologique, politique ainsi qu’à tous ses proches ses condoléances.

Que DIEU t’agrée à Ses côtés Monsieur le Premier Ministre, Ministre de la Défense.

Le Président SYLLA SOUMAÏLA ainsi que toute son équipe te remercient infiniment pour tout.

GIMS, rappeur congolais

« Les grands hommes ne naissent pas dans la grandeur, ils grandissent.

Tonton tu as laissé une trace indélébile et bénéfique pour la jeunesse ivoirienne ton sourire et ta bonne humeur imperturbable ne laissait personne indifférent tu étais le tonton le papa le grand frère que tout le monde aurait aimé avoir, mes condoléances les plus sincères a la magnifique famille que tu as laissé, merci d’avoir montré le chemin, nous appartenons a Allah et c’est vers lui que nous retournerons ».

SYLVAIN N’GUESSAN

« Hamed Bakayoko pouvait prendre le petit déjeuner chez Gbagbo, le déjeuner chez Bédié, le dîner chez Ouattara ».

CARMEN SAMA, veuve de DJ Arafat

« C’est trop duuuurrrrrr !!!! Perdre 4 personnes en une année, je n’ai pas pu digérer tu étais la seule personne sur qui on pouvait compter papa, le seul qui Nous a réellement soutenue, qui s’occupait de nos enfants Seigneur stp, j’ai tout fait pour sortir la tête haute de ce calvaire, et toi tu pars encore….

Je peux pas !!!! Seigneur, je n’en peux plus…. ».

CITOYEN Lambda

« Cette nuit a été très longue et très douloureuse

Rip le GOLDEN BOY »

ALPHA BLONDY

« Dieu a donné, Dieu a repris, toute la louange est à Dieu.

La Côte d’Ivoire s’était faite prière et retenait son souffle pour toi dans un silence assourdissant…

Dans cet étourdissement émotionnel entre l’attente, la peur, l’espoir et nos prières…. voici que sonne le glas….et il ne fini pas de résonner encore et encore telle une cloche de malheur insistante pour nous enlever jusqu’à la plus petite espérance…

Tu es parti mon jeune frère….. impossible pour moi de parler de toi au passé.

Une âme si pleine de vie, dynamique et passionnée dans un corps imposant et solide…

On dit que tu t’es éteint toi, notre Etoile d’Etat…. absurde, une Etoile ne s’éteint jamais!!! Elle scintille à l’infini…

Du plus loin que je me souvienne, dans les années 1972/73, avant mon départ aux Etats-unis, nous étions ensemble au quartier Habitat Extension, nous étions jeunes et la tête pleine de rêves…

Je suivais ton parcours d’exception et je ne te cache pas mon immense fierté.

Tu m’as fait ce cadeau d’officier notre mariage avec Aelyssa Darragi, le jour le plus lumineux et riche en émotions de toute ma vie.

Je ne te remercierai jamais assez de m’avoir offert ce goût de paradis.

Je suis heureux également que tu ais pu faire ton pèlerinage à la Mecque…..

Mediateur entre tous les partis politiques, homme de consensus entre les riches et les pauvres, rigoureux et travailleur, tu as marqué positivement ton passage sur terre.

Généreux de cœur, tu offrais gîte et couverts pour les sans abris

Tu n’hésitais pas a te substituer en Père des orphelins et fils de la veuve….

Défenseur de la jeunesse, protecteur des minorités, bon vivant et ami des artistes.

Un monument, une force, un torrent d’énergie, tu savais comme personne t’adresser aux foules et faire exploser l’applaudimètre.

Mais au-delà de ces immenses qualités, il y avait le respect de son prochain, l’humilité de celui qui écoute, la sincérité et l’authenticité de l’homme fait de compassion et en qui on pouvait avoir confiance….

Ce petit quelque chose qu’on retrouve souvent chez les personnes qui se construisent à l’école de la vie.

Afin que ton œuvre ne soit pas rendue vaine, que chacun se souvienne de ta volonté de construire la Paix et l’Unité entre les ivoiriens.

En ta mémoire, nous allons faire en sorte que le bruit de ta chute ne couvre pas l’écho de ton message d’espoir.

Tu aimais ton pays d’un amour inoxydable et le peuple ivoirien t’aimait profondément en retour….j’en veux pour preuve les nombreux hommages touchants qui affluent depuis ta disparition.

Aucun mot ne pourra consoler Maman Yolande et ses enfants mais sachez que des milliers de Yako et de prières vous accompagnent. YAKO……

Merci Hamed pour ton Amour et ton Abnégation.

La vie est d’une puissante fragilité….

Un géant au cœur tendre vient de se coucher pour l’éternité après avoir mené son plus rude combat, que Dieu le prenne dans ses bras et lui accorde un repos paisible.

Adieu mon jeune frère……

Ton Kôrô Jagger…… comme tu aimais m’appeler ».

SIRIKI SANGARE, Pdg d’Opes Holding S.A.

« Vas en Paix mon frère.

Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit.

Khalil Gibran. Dng ».

COPA BARRY

« Alors qu’il y’a deux jours je te célébrais ; alors qu’il y’a deux jours je croyais en ta guérison ;

Je ne pouvais pas imaginer aujourd’hui parler de toi au passé 😞

Quelle terrible nouvelle d’apprendre que tu es parti pour toujours.

La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était à ton domicile. Tu m’as rappelé à quel point l’humilité et l’humanité sont les armes des hommes forts.

Tu as été un exemple pour plus d’un, en prouvant qu’on peut grandir à Adjamé et atterrir à la primature.

Je me souviendrais de ton sourire, de ta bonté, de ta disponibilité. Il y’a un an, tu enterrais ton fils arafat. Aujourd’hui c’est toi qui pars le rejoindre SoubhanALLAH.

Je suis triste pour ta famille, tes proches à qui je présente toutes mes condoléances.

Yaako à ma nation ivoirienne.

Nous avons perdu notre Premier Ministre et grand-frère de coeur.

Qu’ALLAH nous pardonne et nous accorde le paradis. Ameen ».

EUDOXIE YAO

« Notre premier ministre chéri est décédé. L’homme au grand cœur repose en paix papa Hamed Bakayoko quel tristesse mes condoléances les plus attristés à sa famille et à tout ceux qui l’aime ».

CITOYEN LAMBDA

« Personne ne peut mourir que la permission de ALLAH et au moment prédéterminé. Quiconque veut la récompense d’ici bas, nous lui en donnons. Quiconque veut la récompense de l’au-delà nous lui en donnons et nous récompenseront bientôt les reconnaissants…Sourate 3 Verset 145.

Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.

Sourate 3 Verset 139.

Soyons fort et digne même dans la douleur et remettons nous au seigneur en cas d’affliction ».

Ministre AMADOU KONE

« La mort nous frappe durement encore une fois, en si peu de temps.

En Dieu nous croyons, à Dieu nous nous remettons.

Merci pour tout, cher aîné Hamed.

Merci pour ta loyauté au Président de la République, 

Merci pour ton combat pour la Côte d’Ivoire, 

Merci pour ta grande générosité envers tes semblables.

Nous ne t’oublierons jamais.

Mes pensées vont à l’endroit du Président Alassane OUATTARA, de Yolande, des enfants, de la grande famille BAKAYOKO et de tout le Woroba dont tu fus un digne fils.

Reposes en paix cher Grand frère ».

JOSEPH AHIPEAUD

« Un frère et un ami ! Chantre de la G90 hélas à l’élan brisé ! Mon cœur saigne ! »

MILITANTE pour les droits des femmes vivant en Europe

« Repose en paix ! Je ne fais jamais cela pour les politiques, mais pour toi je me permets ».

PATRICK ACHI

« Mon Frère Hamed BAKAYOKO, notre douleur est immense, notre peine absolue.

Nos prières les plus sincères t’accompagnent vers le Seigneur. Qu’elles apportent aux tiens le réconfort qu’ils méritent.

Tu fus un grand serviteur de la Côte d’Ivoire.

À jamais, tu seras dans nos cœurs ».

Une sélection de Cheik Koné

Décès de Hamed Bakayoko : Guillaume Soro rend hommage à son « ami » et « frère » (Communiqué)

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

J’apprends avec une immense douleur le rappel à Dieu ce jour, du Premier ministre Hamed BAKAYOKO, Ministre de la Défense et Chef du Gouvernement, mon ami, mon frère. En ces moments de chagrin, mes pensées émues vont à l’endroit de Yolande son épouse et de ses enfants dont je partage le chagrin et la souffrance.

Je m’incline devant la douleur du Worodougou qui, avec cette disparition, perd l’un de ses cadres les plus éminents. Je partage le deuil sincère du peuple ivoirien qui garde de l’illustre disparu, qui fut longtemps mon proche collaborateur et conseiller spécial, l’image d’un homme généreux, ouvert et proche de ses concitoyens.

Les circonstances de la vie hélas nous ont conduit à emprunter des parcours politiques différents, opposés et quelquefois conflictuels mais nous avons su, par-dessus tout, garder et préserver notre fraternité et notre affection réciproques.

Sa disparition constitue une perte pour notre pays.

Guillaume Kigbafori Soro

− Ancien Premier ministre

− Ancien Président de l’Assemblée nationale

République de Côte d’Ivoire

Décès à Abidjan de Tia Koné, ancien président de la cour suprême

Bouaké360-Abidjan (Côte d’Ivoire)

La série noire des deuils se poursuit en Côte d’Ivoire. L’ex-président de la cour suprême, Tia Koné a tiré sa révérence ce mardi 09 février 2021 à Abidjan.

L’information a été donnée par Dr Albert Mabri Toikeusse Abdallah, président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI, opposition) et parent du disparu.

« J’ai appris avec beaucoup de tristesse les décès du président Tia Koné et de madame Solange Woi Messe. Puisse Dieu accepter leurs âmes et consoler leur famille, madame Lucienne Tia et le doyen Alphonse Woi Messe en particulier. Condoléances à la sous préfecture de Gbangbegouine, au pays Toura à Biankouma et à la grande région du Tonkpi » a annoncé M. Mabri sur sa page facebook officielle. 

Tia Koné s’est rendu célèbre en 2000 en écartant de la course à la présidence deux poids lourds de la politique ivoirienne, à savoir Henri Konan Bédié du Parti démocratique de Côte d’Ivoire et Alassane Ouattara du Rassemblement des républicains (RDR).

Il a présidé la cour suprême de Côte d’Ivoire du 12 juillet 2000 au 13 avril 2011.

A sa retraite, il a adhéré à l’UDPCI, le parti du Général Robert Guéi, avant de créer son propre parti, l’Union pour la défense de la République (UDR), en avril 2018.

Cette disparition inattendue fait suite à celui de l’homme politique Laurent Dona Fologo, survenu le vendredi 05 Février 2021.

Eliezer Rodemi