Art et technologie des medias : Gbêkê FM célèbre la 1è promotion de son studio-école

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

La web radio Gbêkê FM a procédé le vendredi 11 juin 2021 à Bouaké, à la remise officielle d’attestations de fin de formation à treize impétrants issus de la toute première promotion de son studio-école, a constaté Bouake360 sur place, dans la deuxième ville ivoirienne.

Ce programme de formation novateur que propose Gbêkê FM en collaboration avec un cabinet de formation agréé a pour objectif de donner des rudiments purement pratiques aux étudiants, en complément de connaissances théoriques acquises antérieurement au cours de leur cursus.

Ainsi, du 17 au 28 mai 2021, 13 apprenants issus des universités et grandes écoles ont pu faire une immersion totale dans les métiers des medias, notamment dans les domaines de l’animation radio, le journalisme, le montage vidéo et les techniques de réalisation. Il s’agit de 6 animateurs, 3 journalistes, 3 monteurs vidéo et une technicienne-réalisatrice.

La cérémonie de remise des parchemins a vu la participation du personnel administratif de la radio, de plusieurs hommes de médias et de membres de la société civile.

Kobenan Oumar DG de Gbêkê FM

A cette occasion, le directeur général de la web radio Gbêkê FM, Oumar Kobenan a fait remarquer que ce projet de formation vise entre autres à permettre aux étudiants d’acquérir des connaissances pratiques sur le métier qu’ils ont choisi de pratiquer.

« Tout est parti d’un constat, les étudiants aujourd’hui après leur formation académique ils sont restés pour compte parce qu’ils n’ont aucune formation pratique c’est dans ce sens que nous avons mis en place cet atelier de formation pour qu’ils puissent faire une formation pratique après la théorie », a relevé M. Kobenan avant d’appeler les apprenants à faire bon usage des connaissances reçues tout au long de l’atelier.

« Aux participants je leur demande de faire bon usage parce que c’est une formation qui est reconnue par le FDFP (Fonds de développement de la formation professionnelle) et ils doivent continuer de travailler, de chercher. Nous allons leur permettre de venir à la radio pour enregistrer des émissions et nous faire des propositions de projets pour qu’ils puissent être définitivement aguerris », a-t-il promis.

Prenant la parole à son tour, M. Tanoé Théophile, directeur des études chargé de l’enseignement technique représentant le docteur Kouakou Marcelin, directeur général des établissements Henri Poincaré a remercié l’initiateur et demandé aux étudiants de faire œuvre utile des connaissances acquises tout au long de cette séance de formation.

Pour terminer, le président de l’Union des radios de Gbêkê (Urg), Alex Yao, par ailleurs directeur de la radio Alliance FM a demandé aux bénéficiaires de continuer toujours à apprendre.

« Je tiens à féliciter les initiateurs, parce que la formation est là base de toutes activités. J’encourage les bénéficiaires de puiser au fond d’eux pour pouvoir réussir dans leurs différentes domaines d’activités », a-t-il souligné.

La cérémonie a pris fin par une présentation des différentes productions réalisées par les apprenants au cours de la formation.

Eliezer Rodemi

Le journaliste Abou Traoré désigné président de l’UJPLA Côte d’Ivoire

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le journaliste Abou Traoré, ancien Directeur de la Radiodiffusion, télévision ivoirienne (RTI) Bouaké, a été désigné, le lundi 11 janvier 2021, en qualité de président de la section ivoirienne de l’Union des journalistes de la presse libre africaine (UJPLA).

Cette nomination entérinée par le président de l’UJPLA, Noël Yao, devra permettre au journaliste à la retraite, Abou Traoré, de constituer dans les prochains jours une équipe qui servira à exécuter les actions de l’organisation en Côte d’Ivoire.

Journaliste d’expériences, Abou Traoré, dont le parcours est reconnu par ses pairs dans le secteur de la presse ivoirienne, devra travailler à consolider les objectifs de l’union au plan local.

Créé en août 2020 à Abidjan par des journalistes africains, l’UJPLA a pour but de défendre la liberté, la sécurité physique, morale, matérielle, sociale, économique et l’intérêt des journalistes sur le continent. Elle a pour président l’Ivoirien Noël Yao, élu pour un mandat de six ans. 

Natif de Bouaké, Abou Traoré a fréquenté au collège municipal (actuellement lycée Djibo Sounkalo) et au lycée classique 1 de ladite ville avant de se retrouver au studio-école de journalisme de la RTI, à Abidjan, dans la capitale économique du pays.  

Journaliste professionnel, ancien Directeur de la RTI Bouaké et ex-Directeur de l’Information à la direction générale de la RTI à Abidjan, le doyen Abou Traoré a aussi servi le football ivoirien en tant que secrétaire général adjoint de la Fédération ivoirienne de football (FIF) pendant plusieurs années.