Le milliardaire Sud-africain Patrice Motsepe élu président de la CAF

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le milliardaire Sud-africain, Patrice Motsepe a été élu par acclamation ce vendredi 12 mars 2021 à Rabat (Maroc), pour un mandat de quatre ans à la tête de la Confédération africaine de football (CAF).

Cette élection n’était qu’une formalité après le retrait à la course à la présidence du Sénégalais Augustin Senghor, du Mauritanien Ahmed Yahya et de l’Ivoirien Jacques Anouma.

Patrice Motsepe, 59 ans succède ainsi au Malgache Ahmad Ahmad. Ce dernier ayant été suspendu 2 ans de toute activité liée au foot par la Fédération international de football association (FIFA).

Homme d’affaires, Motsepe est également le président de Mamelodi Sundowns FC depuis 2004. Ce club basé à Pretoria dans la capitale Sud-africaine a remporté la Ligue des champions de la CAF en 2016 et la Supercoupe d’Afrique en 2017.

Le nouveau patron de la CAF est l’une des plus grandes fortunes d’Afrique. Sa richesse est évaluée à 3 milliards de dollars selon Forbes. Cet ancien avocat s’est enrichi grâce à l’exploitation de mines. Il est le beau frère de l’actuel président de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa,

Cheik Koné

CPI: Karim Khan succède à Fatou Bensouda

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Karim Ahmad Khan, un avocat britannique spécialiste du droit pénal international et du droit international des droits de l’homme, a été élu, vendredi 12 février 2021, nouveau procureur général de la Cour pénale internationale (CPI). Il succède à la Gambienne Fatou Bensouda.

Les pays membres de la CPI ont porté leur choix sur l’avocat britannique de 50 ans, Karim Khan, actuellement sous-secrétaire général des Nations Unies.

Il a été élu face à trois autres candidats européens au 2e tour de scrutin, avec 72 voix sur les 122 exprimées.

Il succédera en juin prochain à la procureure générale sortante, la Gambienne Fatou Bensouda, bien connue en Côte d’Ivoire pour avoir dirigé les enquêtes contre l’ancien président Laurent Gbagbo.

Ce tribunal est la seule cour permanente pour les crimes de guerre au monde.

Cheik Koné