Marche silencieuse de la JPAD à Bouaké en hommage à Hamed Bakayoko

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

La Jeunesse Panafricaine Démocrate (JPAD) a organisé une marche silencieuse le samedi 20 mars 2021 à Bouaké, dans le centre ivoirien, en hommage à son président d’honneur, le défunt premier ministre Hamed Bakayoko.

Partie du palais du carnaval au quartier Commerce, en plein cœur de Bouaké, la procession de la JPAD composée de plusieurs centaines de jeunes tous de blanc vêtu s’est ensuite ébranlée vers le siège régional du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) à N’Gattakro, où était prévue une séance de prière pour le repos de l’âme de l’illustre disparu.

 « Il était important d’organiser cette marche pour célébrer l’homme d’État qui était Hamed Bakayoko. Il était prêt à tout pour les autres pour cela nous sommes venus lui témoigner notre affection, notre amour à l’endroit de la personne », a déclaré à la fin de la marche, le président de la JPAD international, Soumaila Sylla alias Chado Walker.

Aussi, a-t-il poursuivi « nous voulons dire au président de la République Alassane Ouattara que les jeunes, les ivoiriens sont avec lui, nous compatissons à cette grande douleur qu’il traverse et il doit être debout pour la Côte d’Ivoire, pour les ivoiriens et pour l’avenir ».

Selon M. Sylla qui s’exprimant devant la presse, le premier ministre Hamed Bakayoko « était un symbole pour nous. Il était le président d’honneur de notre organisation » et « face à cette disparition à laquelle nous ne nous attendions vraiment pas aujourd’hui nous sommes totalement effondrés et nous ne pouvons dire autre chose que Dieu a donné, Dieu a repris ».

Après lui, le Directeur général (DG) du siège du RHDP Bouaké, maître Yaya Koné qui représentait pour l’occasion le ministre des transports Amadou Koné, a salué l’initiative de la JPAD car dira-t-il « l’humanité qui a prévalu tout le long de la vie du premier ministre Hamed Bakayoko doit pouvoir nous inspirer nous tous ».

« Vraiment c’est à l’honneur du jeune frère (Chado Walker) que je voudrais remercier et toutes ces personnes qui sont venues et toutes les religions qui sont venues pour cette séance de prière. Je voudrais inviter la jeunesse à l’humilité », a-t-il conclu.

Après la marche d’hommage qui a été suivie de prières pour le repos de l’âme du premier ministre, cette double cérémonie riche en émotion a pris fin par la remise d’une motion de la JPAD au directeur du siège du RHDP.

Le premier ministre, Hamed Bakayoko est décédé le 10 mars dernier en Allemagne des suites d’un cancer du foie. Depuis, vendredi 19 mars 2021, il repose à jamais sur les terres de ses ancêtres à Seguela, dans le centre-ouest ivoirien, où il a été inhumé dans la plus stricte intimité familiale.

Eliezer Rodemi

Les réseaux sociaux en pleurs pour HAMBAK, le Golden Boy

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Les réseaux sociaux restent inondés de cris de douleur, de pleurs, de sanglots, d’hommages et de témoignages poignants d’Hommes politiques, de hauts cadres de l’Etat, d’artistes, de sportifs, d’activistes, de jeunes, de vieux, de femmes, de citoyens lambda, d’africains à l’endroit du premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko « trop tôt disparu » en début de soirée mercredi 10 mars 2021.

Extraits choisis sur les réseaux sociaux

ALASSANE OUATTARA

« J’ai l’immense douleur de vous annoncer le décès, du Premier Ministre, Hamed Bakayoko, Chef du Gouvernement, Ministre de La Défense, ce mercredi 10 mars 2021, en Allemagne, des suites d’un cancer.

Je rends hommage au Premier Ministre, Hamed Bakayoko, mon fils et proche collaborateur, trop tôt arraché à notre affection.

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko a servi la Côte d’Ivoire avec dévouement et abnégation. C’était un grand homme d’Etat, un modèle pour notre jeunesse, une personnalité́ d’une grande générosité et d’une loyauté́ exemplaire.

Je voudrais, au nom du Gouvernement et en mon nom personnel, présenter mes condoléances les plus émues à son épouse, à ses enfants, à la grande famille Bakayoko, à toutes les familles alliées ainsi qu’à l’ensemble des Ivoiriens ».

AFFI N’GUESSAN

 « C’est avec une grande consternation qu’on apprend cette mauvaise nouvelle qui constitue pour le pays une très grande perte. Lorsqu’on sait la fonction qu’occupait l’illustre disparu dans l’appareil d’État, alors que nous venons de perdre un premier Premier ministre il n’y a pas longtemps, c’est comme si le sort s’acharnait sur le pays. Lorsqu’on sait aussi le réseau de relations d’Hamed Bakayoko, dans tous les milieux, tous les efforts qu’il fournit ces derniers mois pour le rapprochement, la décrispation de la vie politique nationale et la paix en Côte d’Ivoire ».

Le Président du Burkina Faso Roch M. C. KABORE

« Je salue la mémoire de cet Homme d’Etat qui a mis, sans relâche, son énergie et son talent au service des Ivoiriens et de la Côte d’Ivoire,

Avec sa disparition le Burkina perd un ami, un frère, attaché à la vitalité des relations historiques entre nos deux pays ».

GUILLAUME SORO

« En ces moments de chagrin, mes pensées émues vont à l’endroit de Yolande son épouse et de ses enfants dont je partage le chagrin et la souffrance. Je m’incline devant la douleur du Worodougou qui, avec cette disparition, perd l’un de ses cadres les plus éminents. Je partage le deuil sincère du peuple ivoirien qui garde de l’illustre disparu, qui fut longtemps mon proche collaborateur et conseiller spécial, l’image d’un homme généreux, ouvert et proche de ses concitoyens.

Les circonstances de la vie hélas nous ont conduit à emprunter des parcours politiques différents, opposés et quelquefois conflictuels mais nous avons su, par-dessus tout, garder et préserver notre fraternité et notre affection réciproques. Sa disparition constitue une perte pour notre pays ».

JPAD

La Jeunesse Panafricaine Démocrate (JPAD) pleure son Président d’Honneur.

Elle traduit à sa famille biologique, politique ainsi qu’à tous ses proches ses condoléances.

Que DIEU t’agrée à Ses côtés Monsieur le Premier Ministre, Ministre de la Défense.

Le Président SYLLA SOUMAÏLA ainsi que toute son équipe te remercient infiniment pour tout.

GIMS, rappeur congolais

« Les grands hommes ne naissent pas dans la grandeur, ils grandissent.

Tonton tu as laissé une trace indélébile et bénéfique pour la jeunesse ivoirienne ton sourire et ta bonne humeur imperturbable ne laissait personne indifférent tu étais le tonton le papa le grand frère que tout le monde aurait aimé avoir, mes condoléances les plus sincères a la magnifique famille que tu as laissé, merci d’avoir montré le chemin, nous appartenons a Allah et c’est vers lui que nous retournerons ».

SYLVAIN N’GUESSAN

« Hamed Bakayoko pouvait prendre le petit déjeuner chez Gbagbo, le déjeuner chez Bédié, le dîner chez Ouattara ».

CARMEN SAMA, veuve de DJ Arafat

« C’est trop duuuurrrrrr !!!! Perdre 4 personnes en une année, je n’ai pas pu digérer tu étais la seule personne sur qui on pouvait compter papa, le seul qui Nous a réellement soutenue, qui s’occupait de nos enfants Seigneur stp, j’ai tout fait pour sortir la tête haute de ce calvaire, et toi tu pars encore….

Je peux pas !!!! Seigneur, je n’en peux plus…. ».

CITOYEN Lambda

« Cette nuit a été très longue et très douloureuse

Rip le GOLDEN BOY »

ALPHA BLONDY

« Dieu a donné, Dieu a repris, toute la louange est à Dieu.

La Côte d’Ivoire s’était faite prière et retenait son souffle pour toi dans un silence assourdissant…

Dans cet étourdissement émotionnel entre l’attente, la peur, l’espoir et nos prières…. voici que sonne le glas….et il ne fini pas de résonner encore et encore telle une cloche de malheur insistante pour nous enlever jusqu’à la plus petite espérance…

Tu es parti mon jeune frère….. impossible pour moi de parler de toi au passé.

Une âme si pleine de vie, dynamique et passionnée dans un corps imposant et solide…

On dit que tu t’es éteint toi, notre Etoile d’Etat…. absurde, une Etoile ne s’éteint jamais!!! Elle scintille à l’infini…

Du plus loin que je me souvienne, dans les années 1972/73, avant mon départ aux Etats-unis, nous étions ensemble au quartier Habitat Extension, nous étions jeunes et la tête pleine de rêves…

Je suivais ton parcours d’exception et je ne te cache pas mon immense fierté.

Tu m’as fait ce cadeau d’officier notre mariage avec Aelyssa Darragi, le jour le plus lumineux et riche en émotions de toute ma vie.

Je ne te remercierai jamais assez de m’avoir offert ce goût de paradis.

Je suis heureux également que tu ais pu faire ton pèlerinage à la Mecque…..

Mediateur entre tous les partis politiques, homme de consensus entre les riches et les pauvres, rigoureux et travailleur, tu as marqué positivement ton passage sur terre.

Généreux de cœur, tu offrais gîte et couverts pour les sans abris

Tu n’hésitais pas a te substituer en Père des orphelins et fils de la veuve….

Défenseur de la jeunesse, protecteur des minorités, bon vivant et ami des artistes.

Un monument, une force, un torrent d’énergie, tu savais comme personne t’adresser aux foules et faire exploser l’applaudimètre.

Mais au-delà de ces immenses qualités, il y avait le respect de son prochain, l’humilité de celui qui écoute, la sincérité et l’authenticité de l’homme fait de compassion et en qui on pouvait avoir confiance….

Ce petit quelque chose qu’on retrouve souvent chez les personnes qui se construisent à l’école de la vie.

Afin que ton œuvre ne soit pas rendue vaine, que chacun se souvienne de ta volonté de construire la Paix et l’Unité entre les ivoiriens.

En ta mémoire, nous allons faire en sorte que le bruit de ta chute ne couvre pas l’écho de ton message d’espoir.

Tu aimais ton pays d’un amour inoxydable et le peuple ivoirien t’aimait profondément en retour….j’en veux pour preuve les nombreux hommages touchants qui affluent depuis ta disparition.

Aucun mot ne pourra consoler Maman Yolande et ses enfants mais sachez que des milliers de Yako et de prières vous accompagnent. YAKO……

Merci Hamed pour ton Amour et ton Abnégation.

La vie est d’une puissante fragilité….

Un géant au cœur tendre vient de se coucher pour l’éternité après avoir mené son plus rude combat, que Dieu le prenne dans ses bras et lui accorde un repos paisible.

Adieu mon jeune frère……

Ton Kôrô Jagger…… comme tu aimais m’appeler ».

SIRIKI SANGARE, Pdg d’Opes Holding S.A.

« Vas en Paix mon frère.

Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit.

Khalil Gibran. Dng ».

COPA BARRY

« Alors qu’il y’a deux jours je te célébrais ; alors qu’il y’a deux jours je croyais en ta guérison ;

Je ne pouvais pas imaginer aujourd’hui parler de toi au passé 😞

Quelle terrible nouvelle d’apprendre que tu es parti pour toujours.

La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était à ton domicile. Tu m’as rappelé à quel point l’humilité et l’humanité sont les armes des hommes forts.

Tu as été un exemple pour plus d’un, en prouvant qu’on peut grandir à Adjamé et atterrir à la primature.

Je me souviendrais de ton sourire, de ta bonté, de ta disponibilité. Il y’a un an, tu enterrais ton fils arafat. Aujourd’hui c’est toi qui pars le rejoindre SoubhanALLAH.

Je suis triste pour ta famille, tes proches à qui je présente toutes mes condoléances.

Yaako à ma nation ivoirienne.

Nous avons perdu notre Premier Ministre et grand-frère de coeur.

Qu’ALLAH nous pardonne et nous accorde le paradis. Ameen ».

EUDOXIE YAO

« Notre premier ministre chéri est décédé. L’homme au grand cœur repose en paix papa Hamed Bakayoko quel tristesse mes condoléances les plus attristés à sa famille et à tout ceux qui l’aime ».

CITOYEN LAMBDA

« Personne ne peut mourir que la permission de ALLAH et au moment prédéterminé. Quiconque veut la récompense d’ici bas, nous lui en donnons. Quiconque veut la récompense de l’au-delà nous lui en donnons et nous récompenseront bientôt les reconnaissants…Sourate 3 Verset 145.

Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.

Sourate 3 Verset 139.

Soyons fort et digne même dans la douleur et remettons nous au seigneur en cas d’affliction ».

Ministre AMADOU KONE

« La mort nous frappe durement encore une fois, en si peu de temps.

En Dieu nous croyons, à Dieu nous nous remettons.

Merci pour tout, cher aîné Hamed.

Merci pour ta loyauté au Président de la République, 

Merci pour ton combat pour la Côte d’Ivoire, 

Merci pour ta grande générosité envers tes semblables.

Nous ne t’oublierons jamais.

Mes pensées vont à l’endroit du Président Alassane OUATTARA, de Yolande, des enfants, de la grande famille BAKAYOKO et de tout le Woroba dont tu fus un digne fils.

Reposes en paix cher Grand frère ».

JOSEPH AHIPEAUD

« Un frère et un ami ! Chantre de la G90 hélas à l’élan brisé ! Mon cœur saigne ! »

MILITANTE pour les droits des femmes vivant en Europe

« Repose en paix ! Je ne fais jamais cela pour les politiques, mais pour toi je me permets ».

PATRICK ACHI

« Mon Frère Hamed BAKAYOKO, notre douleur est immense, notre peine absolue.

Nos prières les plus sincères t’accompagnent vers le Seigneur. Qu’elles apportent aux tiens le réconfort qu’ils méritent.

Tu fus un grand serviteur de la Côte d’Ivoire.

À jamais, tu seras dans nos cœurs ».

Une sélection de Cheik Koné

La présidence annonce une prolongation de l’hospitalisation du PM Hamed Bakayoko (Communiqué)

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, a effectué un séjour en France du 26 février au 4 mars 2021, au cours duquel il a eu un entretien suivi d’un dîner avec le Président de la République française, Son Excellence Monsieur Emmanuel Macron.

Au cours de son séjour, le Président Alassane Ouattara a rendu visite au Premier Ministre, Hamed Bakayoko, actuellement hospitalisé à Paris.

Compte tenu de l’état de santé du Premier ministre, il a été recommandé une prolongation de son hospitalisation.

Toutes les pensées du Chef de l’Etat, du gouvernement et de la Nation entière accompagnent le Premier Ministre dans cette épreuve ainsi que des vœux de prompt rétablissement.

Fait à Abidjan, le vendredi 5 mars 2021

Hamed Bakayoko « s’incline devant la mémoire » des soldats tombés au champ d’honneur au Mali

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le premier ministre, ministre de la défense, Hamed Bakayoko s’est incliné devant la mémoire des trois soldats ivoiriens tombés au champ d’honneur dans la mi-journée au Mali, ce mercredi 13 janvier 2021, et a réaffirmé la détermination du gouvernement ivoirien à œuvrer dans le cadre de la MINUSMA à la restauration de la paix et de la stabilité au Mali.

Les soldats ivoiriens tués lors de cette attaque sont le sergent-chef Bakayoko Adama du 3ème bataillon d’infanterie militaire de Bouaké, le sergent Guiegui Armand du 1er bataillon d’infanterie militaire d’Abidjan et le caporal Bamba Moustapha des forces spéciales.

Hamed Bakayoko a également exprimé sa compassion aux quatre blessés à qui il souhaite un prompt rétablissement et a traduit son soutien à leurs camarades encore présents sur le théâtre des opérations.

Trois casques bleus ivoiriens de la Mission de l’ONU au Mali ont été tués, aux environs de 12h30 GMT, ce mercredi, dans une attaque jihadiste contre leur convoi à 95 km au Sud de Tombouctou, avait annoncé en début de soirée, le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Corps d’Armée Lassina Doumbia.

Pour l’heure, avait-t-il poursuivi « l’ennemi a été repoussé » et des renforts aériens constitués d’hélicoptères d’attaque et d’aéronefs médicalisés ont été immédiatement déployés sur le terrain en vue de procéder à un ratissage de la zone d’une part, et évacuer les blessés vers les structures médicales, d’autre part.