Démantèlement d’un gang de braqueurs à Yamoussoukro

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Un gang spécialisé dans les vols à mains armées a été démantelé le mardi 24 aout 2021 à Yamoussoukro, dans la capitale politique ivoirienne par le service régional de la police judiciaire (SRPJ) de cette localité.

L’information a été donnée par la Direction générale de la police nationale (DGPN) à travres sa page officielle facebook.

« Ce mardi 24 août 2021, selon une plainte contre un individu pour agression, les agents de la Police du Service Régional de la Police Judiciaire (SRPJ) de Yamoussoukro ont usé de stratagèmes pour interpeller le nommé AC, 18 ans. Interrogé, ce dernier a reconnu les faits et a même avoué appartenir à un gang spécialisé dans les vols à mains armées », indique la DGPN dans sa publication.

Sous sa conduite, poursuit le texte « lesdits agents ont procédé à l’interpellation des autres membres du gang. Il s’agit des nommés, DY, 23 ans et AL 16 ans ».

Par ailleurs, les perquisitions faites à leurs différents domiciles ont permis de saisir, 15 machettes, 02 fusils de calibre 12, 02 arrache-clous ainsi que 02 paires de ciseaux et divers autres objets.

« Ils seront conduits devant les tribunaux pour répondre de leurs actes », conclut la note de la police nationale.

Cheik Koné

Bouaké : Un faux gendarme armé interpellé par la police criminelle

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Un soi disant gendarme muni d’une arme à feu a été interpellé dans la nuit du samedi au dimanche 07 février 2021 par la police criminelle de Bouaké, dans le centre ivoirien, a appris Bouaké360 de source sécuritaire.

« Suite à un appel anonyme dans la nuit du samedi 06 au dimanche 07 février 2021, la police criminelle de Bouaké reçoit l’information de la présence d’un individu en possession d’une arme à feu et se faisant passer pour un gendarme », rapporte Police secours sur sa page officielle facebook.

Informations aussitôt reçues, poursuit la note de Police secours, « les hommes du commissaire Gnankou se rendent immédiatement sur les lieux et où ils procèdent à l’interpellation de l’individu armé. Il s’agit du nommé F A Karim ivoirien, se disant vendeur de véhicules d’occasion ».

Transféré dans les locaux de la police criminelle section Bouake, il sera déféré devant les juridictions pour répondre de ses actes, conclut police secours dans son texte avant de saluer cette fructueuse collaboration population-police qui a permis de mettre le grappin sur cet individu.   

Eliezer Rodemi