Côte d’Ivoire : Un redoutable gang de coupeurs de route démantelé par la police

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Un redoutable présumé gang de coupeurs de route a été démantelé par la police criminelle à Yamoussoukro, dans la capitale politique ivoirienne, a appris Bouake360, le mardi 13 juillet 2021 de source sécuritaire.

L’enquête ouverte par la police criminelle contre ce gang remonte au mois de juin 2021, précisément à la veille du braquage d’un operateur économique à Man, dans l’extrême ouest du pays. En effet, le vendredi 11 Juin 2021, un gang avait attaqué un opérateur économique de la ville de Man et avait emporté la somme de vingt-neuf millions de francs CFA, rappellent nos sources.

Armement des bandits abattus

Suite à cette attaque, La police a ouvert une enquête, qui a permis de repérer les gangsters dans la ville de Yamoussoukro. Le dossier a été aussitôt pris en main par la Brigade de répression du Banditisme (BRB) et la Brigade anti criminalité (BAC) de Yamoussoukro.  Ce qui a conduit à l’interpellation de 3 membres du groupe dont une femme.

Selon les enquêteurs, ces individus ont reconnu sans difficulté leur participation dans les vols à main armée contre des clients d’établissements bancaires qui se retrouvent sur la voie après leur opération.

Déterminés à pousser l’enquête jusqu’au bout, les fins limiers de la police nationale ont poursuivi leur travail de terrain afin d’arrêter les cerveaux. Leur détermination a fini par payer, les cerveaux de la bande ont été finalement repérés dans un quartier de Yamoussoukro.

A la vue des agents de Police, les malfrats ont choisi d’ouvrir le feu. L’échange qui s’en est suivi a été fatal pour eux, deux ont été abattus.

Cheik Koné

Bouaké: Un gang armé démantelé par la gendarmerie nationale

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Trois présumés bandits à mains armées ont été interpellés par la Brigade de Sécurité rurale 2 (BSR2) de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire, basée à Bouaké, dans le centre du pays, a appris Bouaké360, mardi 23 février 2021 de source sécuritaire.

« Recherchés depuis février 2020 pour diverses agressions à mains armées mais aussi pour l’attaque de véhicules de transport sur l’axe Tiebissou-Bouaké, les éléments de la Brigade de Sécurité Rurale 2 (BSR 2) basée à Bouaké ont réussi à interpeller trois individus dont un au quartier Belleville de Bouaké pour détention illégale et vente d’armes de guerre », a publié la gendarmerie nationale sur sa page officielle Facebook.

Le travail de ces individus, poursuit le texte « consistait essentiellement à vendre des armes aux différents gangs ».

L’enquête ouverte par les éléments de la BSR2 a permis de saisir plusieurs armes de guerre dont entre autres un Kalachnikov AK 47, un SIG 540, deux fusils à pompe calibre 12 ainsi qu’un fusil semi-automatique calibre 12, un fusil de chasse double canon calibre 14 et 01 Chargeur AK 47 avec 29 munitions de 7.62mm.

Les trois individus ont été mis à la disposition de la justice pour répondre de leurs actes, conclut la note de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire.

Cheik Koné