Saisie de plus de 3000 cartouches de calibre 12 à Bondoukou

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Trois-mille-sept-cent-cinquante cartouches de calibre 12mm ont été saisies, vendredi 05 mars 2021, par la police nationale, à Bondoukou, dans le nord-est ivoirien, a appris Bouaké360 de source sécuritaire.

« Ce vendredi 05 mars 2021, les agents de la Police des Stupéfiants et des Drogues de Bondoukou ont intercepté, aux environs de 08 heures 30 minutes, un camion remorque de chargement de noix de cajou (anacarde), qui provenait de Bouna pour Abidjan.  La fouille dudit camion a permis de découvrir 15 cartons emballés», explique la Direction générale de la police nationale (DGPN) dans un communiqué publié sur son compte officiel facebook.

Selon la DGPN, la fouille dudit camion a permis de découvrir 15 cartons emballés. Interrogé sur la nature du contenu du carton, poursuit le texte, le convoyeur a fait savoir que les cartons contenaient des pagnes de Bouna. C’est ainsi que les agents de la DPSD ont procédé à une minutieuse fouille des cartons.

Au cours de cette fouille, lesdits agents ont découvert 3750 cartouches de calibre 12 mm, soit 250 cartouches par carton, renseigne ensuite le document.

Interpellé et interrogé, le nommé OI, le convoyeur de 22 ans a avoué avoir pour mission de convoyer les 15 cartons devant une société à Treichville où des individus viendraient récupérer moyennant la somme de 20000 FCFA, conclut le rapport de la DGPN qui souligne avoir ouvert une enquête sur cette affaire.

Cheik Koné

Un trafiquant de munitions interpellé à Katiola

Katiola (Côte d’Ivoire)-Bouaké360

Un trafiquant de munitions calibre 12 a été interpellé, jeudi dernier à Katiola, dans le centre-nord ivoirien, alors qu’il s’apprêtait à écouler plusieurs cartons de sa marchandise frauduleuse, a appris Bouaké360 de sources concordantes.

Selon ces sources, le prévenu a été appréhendé à Fronan, une commune voisine de Katiola, le chef lieu de région avec à sa possession plusieurs cartons comportant un millier de munitions. Déjà répertorié dans les fichiers de la police, l’individu serait un récidiviste notoire.

En attendant l’ouverture de son procès, le malheureux trafiquant aura le temps de cogiter dans sa cellule sur les contours de cette troisième tentative infructueuse d’écouler coute que coute de la marchandise illégale sur le territoire ivoirien.