Bouaké : une voiture prend feu en plein cœur d’Ahougnansou

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Un incendie a détruit une voiture en début de soirée ce vendredi 20 aout 2021 sur le boulevard de la reine Pokou, au quartier Ahougnansou, a constaté Bouake360 sur place, dans cette banlieue à l’ouest de Bouaké.

Il s’agit d’une Peugeot 406 de couleur bleue. L’incendie s’est déclenché aux environs de 18 heures 30 minutes en plein boulevard au grand feu d’Ahougnansou. Selon des témoignages recueillis sur place, le véhicule alors en pleine circulation avait réussi à s’immobiliser vers le maquis Cabri avant le déclenchement des flammes. Le conducteur accompagné d’un enfant en sont sortis sain et sauf.

Des témoins de la scène ont alors accouru de partout pour tenter de circonscrire les flammes avant l’arrivée des sapeurs-pompiers.      

Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée au bout de ce drame en plein cœur du quartier Ahougnansou, dans la périphérie ouest de la deuxième ville ivoirienne.

Eliezer Rodemi

Amadou Koné déplore une série de graves accidents sur les routes de Côte d’Ivoire et appelle à la prudence en ce week-end pascal

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le ministre des transports Amadou Koné (en attendant la composition du prochain gouvernement) a déploré le jeudi 1er avril 2021, « une série de graves accidents » enregistrée depuis quelques jours, sur les routes de Côte d’Ivoire dont le bilan officiel fait état de plusieurs morts et de blessés.

« Depuis quelques jours, c’est avec tristesse et compassion que je constate une série de graves accidents sur nos routes. Le plus récent, en date d’hier (ndlr : dans la nuit de mercredi 31 mars à jeudi 1er avril) sur l’axe Ferké – Ouangolo, a occasionné plusieurs morts et de nombreux blessés », a fait savoir le ministre Amadou Koné sur sa page officielle facebook.

« Au nom du Gouvernement et en mon nom propre, je présente mes sincères condoléances aux familles éplorées et tout mon réconfort aux blessés », a-t-il poursuivi, rappelant à tous, à quelques jours du week-end pascal, que seuls, le respect des règles du code de la route et une conduite responsable permettent de sauver des vies.

« Soyons donc prudents, car la sécurité routière est l’affaire de tous », a conclu M. Koné.

Un grave accident de la circulation routière est survenu très tôt ce jeudi 1er avril 2021, aux environs de 4h, dans le village de Nambonkaha, situé à environ 15 kilomètres de Ferkessédougou sur l’axe Ferkessédougou-Ouangolodougou, dont le bilan provisoire fait état de 16 morts et plusieurs blessés graves.

Selon plusieurs témoins, ce drame fait suite à une collision entre un car de la compagnie de transport SITO et un camion remorque en stationnement juste au niveau du pont à la sortie de Nambonkaha.

Cheik Koné

Bouaké: Plus de 200 interventions des sapeurs-pompiers en janvier 2021

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le mois de janvier s’est achevé avec 241 interventions de la 3è compagnie du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) basée à Bouaké, capitale régionale du Gbêkê, dans le centre ivoirien, a appris, Bouaké360 de source sécuritaire.

Selon le tableau des statistiques du mois de janvier 2021 dressé par le GSPM et rendu public le jeudi 04 février 2021, c’est la 3è compagnie de Bouaké qui arrive en tête à l’intérieur du pays avec 241 interventions.          

La compagnie de Bouaké est suivie de la 6ème compagnie basée à Korhogo qui réalise quant à elle 179 interventions, tandis que la 5ème compagnie à Yamoussoukro enregistre 111 interventions, le détachement de Bingerville 100 et la 7ème compagnie de N’zianouan 42, poursuit le document du GSPM.

Les compagnies d’Abidjan avec respectivement 931 pour la 1ère compagnie (Indenié), 557 pour la 4ème (Yopougon) et 366 pour la 2ème (Zone 4) réalisent les plus grands nombres d’interventions en Côte d’Ivoire, ajoute la note.

Toujours selon le texte des soldats du feu, le mois de janvier 2021 s’est donc achevé dans l’ensemble du pays avec 2527 interventions au total, soit une moyenne journalière de 81 interventions.

Concernant les victimes, souligne le GSPM dans son rapport-bilan, 2322 ont été transportées durant ce mois de janvier, 410 ont refusé de se faire évacuer et 22 décès ont été constatés.  84,68 % des victimes sont dus à des accidents de la circulation.

Pour ce qui est des évacuations, renseigne-t-il par la suite, 10,77% des victimes ont été adressées au CHR de Korhogo, 10,42% au CHU de Bouaké, 8,05% au CHU de Treichville, 6,03% au CHU de Cocody, 5,81% au CHR de Yamoussoukro et 5,25 % à l’Hôpital Militaire d’Abidjan. Le reste des victimes a été pris en charge par les hôpitaux généraux et les structures sanitaires de proximité.

Pour le GSPM, les principales causes des interventions restent les accidents de circulation qui constituent à eux seuls 64% des sorties, suivis des transports de malades avec 10,49 %, et des feux avec environ 8,19%. 

Parmi les feux, 106 concernent les maisons, 37 sont à caractère électrique, 22 intéressent les bouteilles de gaz à usage domestique et 19 les voitures, conclut le rapport avant de dénoncer 15 fausses alertes et 195 alertes motivées pour le seul mois de janvier 2021.

Cheik Koné

Côte d’Ivoire : 4 décès et 24 blessés dans un accident sur la route de Bouaflé

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Au moins quatre personnes ont été tuées et vingt-quatre autres ont été blessées dans la nuit de jeudi à vendredi 29 janvier 2021 dans un accident de la circulation routière dans le village d’Abouakouassikro, sur la route de Bouaflé, dans le centre ivoirien, indique un communiqué du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM).

« Vendredi 29 Janvier à 00 h 19, alerte pour accident de circulation route Bouaflé, village Abouakouassikro . Sur place il s’agit d’une collision entre un minicar de transport (Massa) et un véhicule de particulier », renseigne la note du GSPM, précisant que « le bilan définitif » de cet accident fait état de « 28 victimes dont 04 décès certains ». 

Les 24 autres blessés ont été transportés par ambulance lourde 51,  Vsu 53  et Vsu 54 au Centre hospitalier régional (CHR) et à l’hôpital St Joseph Moscati de Yamoussoukro, dans la capitale politique du pays, complète le document des sapeurs-pompiers. 

Selon un rapport bilan du GSPM publié début janvier, l’année 2020 s’est achevée en Côte d’Ivoire avec un total de 31 361 interventions des sapeurs-pompiers qui ont enregistré 32 234 victimes dont 1097 décès.

Cheik Koné

Côte d’Ivoire: 2 tués et 3 blessés dans un accident sur l’autoroute du nord (GSPM)

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Au moins deux personnes ont été tuées et trois autres ont été blessées, dans un accident de la circulation routière, intervenu, ce lundi 18 janvier 2021, entre deux véhicules de transport de marchandises au PK 166 de l’autoroute du nord, indique un communiqué du Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM).

Selon cette note du GSPM publiée sur sa page officielle facebook, le bilan de cet accident fait état de 5 victimes dont 2 décès certains (incarcérés) et 3 autres blessés évacuées à l’hôpital St Jean Baptiste de Bodo.

« Les sapeurs pompiers militaires de la 7ème Compagnie basés à Nzianouan sont alertés ce lundi 18 janvier à 02h40 pour un accident de circulation sur l’autoroute du Nord, voie Sud, pk 166. Sur place il s’agit d’une collision entre deux camions de transport de marchandises diverses », complète le texte signé par l’officier de garde, le Lieutenant Diarrassouba Drissa.

Selon un rapport bilan du GSPM publié début janvier, l’année 2020 s’est achevée en Côte d’Ivoire avec un total de 31 361 interventions des sapeurs-pompiers qui ont enregistré 32 234 victimes dont 1097 décès.

Le préfet de police de Bouaké victime d’un accident de la circulation

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le préfet de police de Bouaké, le commissaire principal Maxime Mobio a été victime d’un accident de la circulation routière, dans la nuit du mardi 05 au mercredi 06 janvier 2021, affirment plusieurs sources locales, dans la deuxième ville ivoirienne.

Selon nos sources, l’accident ce serait produit aux environs de 01 heures du matin (heure locale et Gmt) à une intersection au quartier Commerce à Bouaké, impliquant la voiture du patron de la police locale et un véhicule de tourisme (personnel) qui n’aurait pas respecté le feu rouge.

D’autres sources rapportent que le commissaire Mobio « touché à la tête » aurait été transporté d’urgence à l’hôpital par des témoins présents sur le lieu du drame, alors que « les sapeurs-pompiers restaient injoignables ».

Aux dernières nouvelles, la vie du préfet de police de Bouaké serait hors de danger.

Selon un bilan officiel, en 2019, au moins 70 personnes ont perdu la vie et près de 1258 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation routière à Bouaké, dans la deuxième ville du pays.