Côte d’Ivoire : Au moins 22 morts dans un accident sur l’autoroute du Nord

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Au moins vingt-deux personnes ont péri et 22 autres ont été blessées mercredi nuit 14 juillet 2021 dans un accident de la circulation routière sur l’autoroute du nord.

Ce bilan provisoire a été relevé à 22h25 Gmt et heure locale par le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM). L’accident qui implique un car de transport et un mini car s’est produit sur l’autoroute du nord voie sud au carrefour Tiassalé pk108.

« Le bilan provisoire : 22 décédés, 22 évacués à l’hôpital Saint Jean Baptiste de Bodô. Opération de désincarcération en cours », indique le GSPM dans un communiqué.

Selon des chiffres officiels, la surcharge, l’état des routes et l’imprudence des conducteurs sont généralement à l’origine de 94% des accidents de la route qui surviennent en Côte d’Ivoire.

L’année 2020 s’est achevée dans le pays avec un total de 31 361 interventions des sapeurs-pompiers qui ont recensé 32 234 victimes dont 1097 décès.

Cheik Koné

Côte d’Ivoire : 18 tués et 22 blessés dans un accident de la circulation sur l’axe Katiola-Fronan (Communiqué)

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Dix-huit personnes ont été tuées et vingt-deux autres ont été blessées dont plusieurs cas graves dans un accident de la circulation routière intervenu le dimanche 02 mai 2021 sur l’axe Katiola-Fronan, dans le nord ivoirien, indique un communiqué du ministère ivoirien des transports.

Ce dimanche 02 mai 2021, aux environs de 08 heures, est survenu un accident de la voie publique sur l’axe Katiola-Fronan, au niveau du carrefour de Darakokaha, impliquant un minicar de 32 places, de marque Mistral, immatriculé 9397EU01, appartenant à la société JTB de Bouaké, provenant de Ouangolodougou à destination de Bouaké et un camion articulé d’immatriculation étrangère, en partance pour le nord du pays.

Sont également impliqués deux (02) motocyclistes, dont un (01) en provenance du village de Darakokaha et ayant provoqué l’accident par le non respect de la signalisation routière.

Le bilan fait état de 18 tués et 22 blessés, dont 17 hospitalisés au CHR de Katiola et 06 transférés au CHU de Bouaké.

Le Ministre des Transports exprime les sincères condoléances du Gouvernement aux familles des personnes tuées et formule des vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Aussitôt informé de l’accident, le Ministre des Transports a sollicité les services de santé à l’effet de prendre en charge les blessés graves pour éviter que le bilan déjà élevé ne s’alourdisse davantage. Une enquête

policière est ouverte en vue de situer toutes les responsabilités.

C’est le lieu, d’appeler, encore une fois, les usagers de la route, en particulier les motocyclistes et les automobilistes au strict respect du code de la route, à la prudence et à la responsabilité.

La sécurité routière, tous concernés, tous responsables

Fait à Abidjan, le 02 mai 2021

Le Ministre des Transports

Côte d’Ivoire : 3 décès dans un accident sur l’autoroute du nord

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Au moins trois personnes ont été tuées et quatre autres ont été blessées mardi 23 mars 2021 dans un accident de la circulation routière impliquant deux camions de transport de marchandises, au PK 131 sur la voie Sud de l’autoroute du nord, a appris Bouaké360 de source sécuritaire.

L’information a été donnée par le Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM) de Côte d’Ivoire sur sa page officielle facebook.

« Les sapeurs pompiers militaires de la 7ème Compagnie basés à Nzianouan ont été alertés ce mardi 23 Mars à 03h43 pour un accident de circulation sur l’autoroute du Nord, voie Sud pk 131 », indique un communiqué du GSPM.

Selon les sapeurs pompiers, il s’agit d’une collision entre 02 camions de transport de marchandises diverses dont le bilan fait état de 07 victimes dont 03 décès certains qui ont été désincarcérées.

Les 04 victimes blessées ont été évacuées à l’hôpital St Jean Baptiste de Bodo, conclut le texte.

Selon un rapport bilan du GSPM publié en janvier 2021, l’année 2020 s’est achevée dans l’ensemble du pays avec 2527 interventions des soldats du feu, soit une moyenne journalière de 81 interventions.

Pour le GSPM, les principales causes des interventions restent les accidents de circulation qui constituent à eux seuls 64% des sorties, suivis des transports de malades avec 10,49 %, et des feux avec environ 8,19%. 

Cheik Koné

Côte d’Ivoire : 35 blessés dans un accident sur l’autoroute du nord

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Au moins trente-cinq personnes ont été blessées dont quatre cas jugés graves dans un accident de la circulation routière impliquant un car de transport public qui a fait une sortie de route, dimanche 07 mars 2021 au PK91 de l’autoroute du nord, a appris Bouaké360 de source officielle.

L’information a été donnée par le Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM) de Côte d’Ivoire sur sa page officielle facebook.

« Les sapeurs pompiers militaires (Gspm) de la 7ème Compagnie ont été alertés ce dimanche 07 Mars à 08h59 pour un accident de circulation sur l’autoroute du Nord, voie Sud, pk 91. Sur place il s’agit d’un car de transport qui fait une sortie de route », indique le GSPM dans son communiqué.

Selon les soldats du feu, le bilan de l’accident fait état de 35 victimes dont 04 cas graves. Parmi elles, 15 personnes ont été évacuées à l’hôpital St Jean Baptiste de Bodo alors que 20 autres ont refusées de se faire évacuer en signant des décharges de responsabilité.

Selon un rapport bilan du GSPM, le mois de janvier 2021 s’est achevé dans l’ensemble du pays avec 2527 interventions au total, soit une moyenne journalière de 81 interventions.

Pour le GSPM, les principales causes des interventions restent les accidents de circulation qui constituent à eux seuls 64% des sorties, suivis des transports de malades avec 10,49 %, et des feux avec environ 8,19%. 

Cheik Koné

Plus de 800 permis de conduire suspendus en Côte d’Ivoire

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Quelque huit-cent-dix permis de conduire ont été retirés à leurs titulaires depuis 2018 en Côte d’Ivoire, pour des infractions routières, a appris Bouaké360 de source officielle.

L’annonce a été faite, le jeudi 28 janvier 2021, par la Commission spéciale de suspension et de retrait du permis de conduire du ministère des transports, au terme de sa 1ère session de l’année 2021.

Cette réunion présidée par le directeur de la circulation Lucien Tiessé, a été l’occasion pour la commission de plancher sur 19 dossiers, indique un bulletin d’information du ministère des transports.

A la suite de ces délibérations, souligne le texte, 18 permis de conduire ont été sanctionnés dont 4 permis à 10 ans de suspension, 4 autres à 5 ans et 3 permis à 6 mois ferme. Quand au 12è il a écopé de 3 mois ferme de suspension. Sur les 6 restants 2 permis ont été sanctionnés avec sursis et 4 permis ont été restitués à leurs titulaires.

Les 18 permis de conduire retirés portent désormais à 810 le nombre total de permis suspendus depuis la réactivation de la commission spéciale de suspension et de retrait du permis de conduire en décembre 2018, conclut le document.

L’imprudence sur la route, l’excès de vitesse, le défaut de maîtrise et la conduite dangereuse, sont entre autres quelques causes fréquentes du retrait des permis de conduire en Côte d’Ivoire.

Selon des chiffres officiels, la route fait chaque année en moyenne 600 tués et 13000 blessés en Côte d’Ivoire.

L’Office national de sécurité routière (OSER), soutient quand à lui que les facteurs humains liés aux comportements des conducteurs sont à 94% à l’origine de l’insécurité routière en Côte d’Ivoire. Il suffirait que les usagers respectent le code de la route, les principes simples et élémentaires de la sécurité routière pour que ces accidents puissent être évités, estime cet organisme gouvernemental chargé de la sécurité routière.

Cheik Koné

Près de 70 tués en 2019 dans des accidents de la circulation à Bouaké

Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Au moins soixante-dix personnes ont été tuées et plus de mille autres ont été blessées en 2019 dans des accidents de la circulation routière à Bouaké, dans la deuxième ville du pays, a rappelé, mardi, le Directeur régional (DR) des transports de Gbêkê, Brahima Sako.

M. Sako s’exprimait devant la presse à l’occasion du lancement d’une campagne de sensibilisation routière, en prélude aux festivités de fin d’année. « En Côte d’Ivoire, la route fait chaque année en moyenne 600 tués et 13000 blessés », a d’abord fait remarquer le DR des transports de Gbêkê avant d’attirer l’attention sur la région de Gbêkê (Bouaké, centre-nord) qui « n’est pas en reste de cette triste situation » nationale. En effet, dira-t-il ensuite, « l’accidentologie pour la ville de Bouaké en 2019, fait en moyenne 70 tués et 1258 blessés ».
Des statistiques alarmantes, qui font des accidents de la circulation un véritable fléau en Côte d’Ivoire, ce qui, selon l’expert en sécurité routière « constitue un frein au développement économique et social de notre pays ». C’est fort de tout cela, a-t-il par la suite souligné, que la « direction régionale des transports de Gbêkê voudrait appeler les usagers de la route, conducteurs, passagers, piétons à faire preuve de modération, de tolérance, de prudence et de vigilance sur les différents axes de la route ».

Pour M. Sako, cette période de réjouissance ne devrait en aucun cas être l’occasion d’endeuiller les familles, d’où son appel pressant à tous les usagers afin que chacun observe les règles fondamentales nécessaires à la circulation routière notamment le port des ceintures de sécurité pour les automobilistes, le port des casques pour les conducteurs d’engins de 2 et 3 roues, ainsi que l’application du code de la route et la responsabilité dans la conduite.

« La vie est le bien le plus précieux protégeons la ainsi que celle des autres », a-t-il conclu, exhortant les uns et les autres au strict respect des mesures barrières contre la Covid-19 et à la bonne cohésion sociale entre les citoyens du pays.